Le Projet

baniere projet

 

doigt01

 

 

MAS COOP!!

Mas Coop est un groupe d’habitants réuni autour de valeurs communes: solidarité, écologie, partage, mixité sociale et intergénérationnelle. La volonté de vivre autrement a amené des habitants à se rapprocher, se rencontrer et construire ensemble un projet de vie. La participation à des associations d’habitat participatif comme Alter habitat Midi-Pyrénées, ou Habicoop a permis d’obtenir les bagages nécessaires à la création du projet et du groupe.

 

doigt02

Une propriété collective.

La coopérative d’habitants est fondée sur un nouveau rapport à la propriété, elle est parfois définie comme une troisième voie du logement, entre location et propriété, entre marché privé et marché public. 
En effet la société coopérative est propriétaire du bien (construction + terrain) et le demeure. Un emprunt commun est contracté avec des mensualités payées par les redevances des habitants coopérateurs.
Afin de sécuriser le projet, la coopérative prévoit des provisions pour grosses réparations et gros entretien ainsi qu’une provision pour vacance et impayés de loyer.

Contre la spéculation immobilière.

Le coopérateur n’est pas propriétaire de son logement,
mais détient des parts sociales. Ces parts sociales sont
encadrées et déconnectées de la valeur du bien. Ainsi lors de la revente ou en cas de succession, la non spéculation est garantie.

 

 

La démocratie

Les coopérateurs montent ensemble un projet de vie. Les décisions sont prises par l’ensemble des coopérateurs, quel que soit le nombre de part qu’ils détiennent, selon le principe «un coopérateur = une voix». (Lors des assemblées des habitants, le principe est un foyer = une voix)

 

habitat individuel

 

copropriete

 

habitat groupe

 

communaute

Concilier espace privé et espaces communs

Notre groupe d’habitants souhaite «vivre ensemble mais
chacun chez soi», c'est-à-dire acheter en commun un lieu de vie, partager un terrain, des équipements, tout en conservant une indépendance, un logement privatif. Le partage d’espaces communs permettra à la fois des économies et de favoriser les échanges. Les habitants seront ainsi soucieux des relations qui les lient aux voisins, mais aussi sensibles à l’entraide et au partage. Le projet prévoit ainsi de mutualiser une buanderie, une salle de jeux pour les enfants, un atelier de bricolage, des chambres d’amis. De plus une grande salle commune pourra accueillir des fêtes familiales, les réunions du groupe mais aussi pourra être ouverte sur le quartier et la ville.

 

valeurs01

 

 

cooperative

baniere-charte

Prévoir des locaux collectifs permettant la mutualisation d'espaces et favorisant les échanges et les rencontres entres les habitants

Favoriser l'entraide, les rencontres et les échanges au quotidien tout en respectant la vie privée, l'espace et l'identité de chacun.

Les décisions sont prises au consensus en priorité. Sinon, les décisions sont prises démocratiquement selon le principe d'un coopérateur = une voix, indépendamment des apports financiers des uns et des autres.

 

Prévenir la pollution des eaux, de l'air, des sols par la limitation dans l'habitat groupé de tous produits toxiques (produits d'entretien, engrais, peintures...)

Notre habitat est relié à un quartier, une ville et au monde et nous recherchons activement à nous y impliquer.

Limiter, autant que faire se peut, notre empreinte écologique collective dans le choix des matériaux et des techniques de construction afin de favoriser l'émergence de logements bioclimatiques, sains et économiques.

Intégrer les bâtiments dans le paysages et l'écosystème.

Rechercher des mécanismes de financement solidaire entre les habitants permettant d'intégrer des personnes ne pouvant accéder à la propriété seuls (ceux qui ont plus de moyens pourraient être amenés à payer plus que ceux qui en ont moins...).

Refuser la spéculation immobilière: le droit au logement est un droit humain fondamental, il ne doit pas être soumis au lois du marché.

Les habitants créent une coopérative d'habitants dont ils sont sociétaires, permettant de porter un emprunt collectif remboursé par les redevances.

Encourager la mixité sociale, culturelle et générationnelle.

Adopter des transports écologiquement responsables. 

Privilégier le groupement des logements pour une utilisation plus rationnelle du foncier et une meilleure performance énergétique.

baniere-archi

L'architecte pour notre projet!!

Jean Yves Puyo, Urbaniste qualifié OPQU, Architecte DPLG, diplômé du certificat "Architecture, Environnement et Développement Durable" a créé l’'agence « Architecture, Design Urbain et Paysages » en 1990. Depuis près de 25 ans, il a mis au point une démarche pragmatique, expérimentée aux différentes échelles de l’'urbanisme et de l'architecture, suivant les logiques du développement durable.

 

JY_Puyo

Des logements sobres et sains

Dans notre projet, un T4 aura une superficie d’environ 80m². Nous privilégions des logements sobres et sains aux grands espaces construits. En plus de lutter contre l’étalement urbain, nous voulons garder un maximum d’espace vert pour notre bien-être et celui de notre voisinage. De plus, la mutualisation peut aussi se faire sur les objets, outils et services: gaines techniques communes, accès internet, buanderie...

Un projet architectural

Un projet architectural alliant sobriété, bioclimatisme et mixité. A ce jour, notre projet architectural comprend 11 logements répartis sur 3 bâtiments à construire et dans le bâti existant en privilégiant des logements mitoyens ou superposés afin de limiter l’emprise du bâti sur le terrain. Les types de logements favorisent aussi la mixité générationnelle en mélangeant du T2 au grand T4 selon la composition du foyer.

PLOT 01plot 1 vue du sud-est - © image de J-Y Puyoplot 1 et parking vue du nord - © image de J-Y Puyo

PLOT 02plot 2 vue du sud-ouest (depuis l'entrée de la maison commune) - © image de J-Y Puyoplot 2 vue du sud-est - © image de J-Y Puyo

PLOT 03plot 3 vue du sud-est - © image de J-Y Puyoplot 3 vue de l'est - © image de J-Y Puyo

 

Vue d'ensemble du sud - © image de J-Y Puyo

Vue d'ensemble de l'est - © image de J-Y Puyo

Espaces collectifs:

. Au rez-de-chaussée de la maison commune
- Une cuisine commune / - Une salle commune
- Un coin bibliothèque / - 2 WC /- 3 chambres d’amis
- Une salle de bain /- Une piscine couverte et ses espaces associés.

. Au sous-sol de la maison commune
- Un atelier de bricolage / - Une buanderie
- Une salle des enfants /- Une espace de stockage (cellier, rangement supplémentaire) /- Une salle de musique

. Dans les espaces extérieurs 
- Un espace vert de détente (avec transat, espaces fleuris, un espace de séchage du linge / - Un espace de jeux pour les enfants
- Un jardin potager / - Un parking mutualisé /- Des abris vélos

Espaces privatifs:

Le projet comporte la réalisation de 11 logements privatifs, aujourd’hui répartis comme suit :

Quatre T2, d’une surface allant de 50m² à 55m²
Trois  T3, d’une surface moyenne de 67 m²
Quatre T4, entre 80 et 90 m²
Parmi ces logements, 5 seront occupés par des foyers déjà impliqués dans le projet (deux T2 , un T3 et deux T4). Les 6 autres logements sont à ce jour définis à partir des besoins formulés par les personnes ayant montré un intérêt sur le projet, mais qui n'ont pas encore demandé leur cooptation.


Les logements à construire sont répartis sur trois plots distincts.